Les abdominaux pendant la grossesse, OUI ou NON ?

OUI!, mais de façon différente, le but de l'entraînement abdominal pendant la grossesse est le renforcement des abdominaux profonds. Le renforcement de cette musculature profonde permettra de diminuer les pressions intra-abdominales appliquer sur la diastase des grands droits, de préparer le corps à expulser bébé lors de l'accouchement, et d'aider la récupération postnatale. Les abdominaux profonds devront être travailler avec une respiration adéquate et un engagement du plancher pelvien.


Pendant la grossesse:


☝On oublie (selon moi, pour la vie!) le redressement assis ou tout exercice de cette famille . La flexion du tronc qu’engendre le redressement assis augmente les pressions intra-abdominales, qui chercheront à poussée sur les parois abdominales plus faible, par exemple l'espace créé par la diastase des grands droits. Chez chaque femme enceinte il se produira à un moment de la grossesse (vers 15 à 20 semaines) une séparation (diastase) des muscles grands droits de l'abdomen (qu'on appelle souvent ''le six pack''). Cette séparation permet au ventre de continuer de grossir sans que les muscle ne se déchire. Le tissus conjonctif que l'on retrouve dans cet espace entre les grands droits est plus vulnérable aux pression que le tissus musculaire. On peut donc voir apparaître un petit dôme sur la bedaine de maman lorsque les pression intra-abdominales sont fortes, par exemple lorsque l'on fait un redressent assis.


ON NE VEUT PAS VOIR CE DÔME, car vous augmentez ainsi les dommage causé au tissus conjonctif de la diastase ainsi que la pression sur votre plancher pelvien. Attention, ce dôme pourrait aussi apparaître dans d'autres exercices de musculation comme le push up ou les planches et dans des mouvements de la vie quotidienne comme se relever du lit ou du divan. Lorsque vous faites ces mouvement respirez et engagez la musculature profondes (le plancher pelvien et le transverse de l’abdomen) pour contenir les pression intra-abdominales ou adaptez le mouvement si la pression reste trop forte.


✌Faites attention aux planches abdominales, on doit éviter les mouvements statiques de plus de 10 secondes pendant la grossesse, car la pression intra-abdominale créer lorsque l'on engage les abdominaux peut si répéter souvent et longtemps causer un décollement placentaire. On a vu aussi dans le paragraphe précédant que cette pression peut affecté votre diastase. Alors, oui pour les planches, mais en mouvement avec la respiration et un bon engagement du plancher pelvien et du transverse (donc pas de petit dôme sur la bedaine).


Pour un programme d'entraînement pour la femme enceinte, visitez la section services et forfaits et pour d'autres informations concernant l'entraînement prénatal, voyez le blogue suivant Ligne directrice de l'entraînement prénatal.

Capsule récente
Archive

Catherine Pelletier 

Kinésiologue-Massothérapeute en périnatalité 

Membre de la fédération des kinésiologues du Québec Membre de la Fédération québécoise des massothérapeutes

Membre de l'association des Naturothérapeutes du Québec

Tél. : 514 265-7248

Courriel : cpelletier@soinsenperinatalite.com

  • facebook-square

Suivez-moi sur Facebook